04/04/2004

Reality Bites / le monde à l'envers

Aujourd'hui, je médite un peu... 
J'ai passé un très agréable samedi soir, bien mangé, discuté et rencontré des gens très sympathiques, mais pourtant, je médite....
Je me demande si je ne fais pas partie d'un microcosme en voie de disparition...
Les yeux écarquillés, elle me sort :
quoi mais tu t es jamais prise de grosse cuite!!?
moi : heu..bah si ça m'est arrivé mais pas toutes les semaines quoi et puis, c était pas prémédité...
elle: quoi mais c'est pas vrai j'y crois pas, c'est pas possible!!!...
Et l'autre qui en remet une couche un quart d'heure plus tard : "non mais comprend bien, il existe un état entre le fait d'être complètement à la masse et le fait d'être bien, tu dois vraiment essayer tu verras..." cette seule phrase  à réussi à me gâcher la soirée...
cette hypocrisie à trois francs six sous dans le genre je suis quelqu'un de respectable la preuve, je me crée une évolution sociale bien visible de tous et son prosélytisme alcoolique il peut se les mettre au cul!
J'aime sortir, rencontrer des gens, m'amuser mais étrangement, je ne me retrouve pas dans l'alcool, un bon verre de vin qui accompagne un bon repas ou une soirée agréable, oui!
une bouteille pour me donner l'impression que je m'amuse ou pour me rendre plus loquace, non ... pas envie, je sais pertinemment bien que je ne suis pas habituée à boire et que l'alcool me monte vite à la tête, alors de temps en temps avoir les joues écarlattes c est marrant, et justement, les rares fois ou ça arrive, c'est drôle, je ne suis pas blasée, c'est l'habitude qui tue...
en plus  ça ne me tente pas, j'ai peur de la dépendance, de l'association sortie/alcool,une nana qui s'enfile des J&B coke à la vitesse de l'éclair et qui est raide comme un coing tous les week ends, perso, je trouve pas ça top classe...
je préfère garder le contrôle et non, ce n'est pas une tare!! et non, cela n'empêche pas de passer du bon temps!!en plus, je refuse de prendre le volant en ayant bu, ça c est clair...
aussi incroyable que cela puisse paraître, ne pas boire et voir tout le monde raide à de mauvais côtés qui pousseraient parfois même à la consommation tellement ça peut être pénible...
on se lasse plus rapidement que les autres d'une ambiance ou d'un endroit, on est plus vite fatigué, de plus, le fait de garder les idées claires fait que on peut s'inquiéter plus vite pour ceux qui boivent, c'est peut être difficile à comprendre...
quoi qu'il en soit, je me suis donc demandée aujourd'hui si ce n était pas moi qui était hors norme, en voyant la tête de certains qui trouvent cela limitent dommage que je ne boive pas! incroyable!
je tiens donc à rassurer la population, je me sens extrèmement bien dans ma peau de non buveuse, merci...
c'est le monde à l'envers... 
 
 
 
 
 







23:23 Écrit par Rom | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.