20/07/2004

Ici Manhatan/Kaboul

Voilà déjà plus de 2 semaines que je travaille dans l'antre de la grâce et de la féminité et que j ai pu aperçevoir  un plus que large éventail de la gente féminine et de ses petites contrariétés...
Ce qui me pousse à dire qu' Ici Manhatan/Kaboul, aurait été plus approprié comme nom de magasin, c'est qu'en travaillant avec 8 femmes chaques jours, il faut parfois savoir faire preuve de rudement d'agilité pour les éviter les scuds et autres missiles...
je preste un horaire réduit vu qu il s'agit d'un job étudiant, et pourtant chaque fois que j'arrive, il se passe quelque chose... époustouflant!
dans un premier temps on m'a parquée dans la cuisine ou ma tâche fut de déballer de lourds collis, d'étiqueter les produits et de les ranger dans une caisse selon leurs cathégories (produits hommes/femmes/mass market), tâche qui, cela va sans dire, fut hautement stimulante...
il faut savoir qu'à Ici Manhatan/Kaboul, la cuisine est un lieu sacré, voir même un lieu culte ou plus que régulièrement l'une ou l'autre vient à sa guise se reposer, fumer une cigarette, pinallier ou encore parler sur le dos d'untel ou d'une telle, le plus drôle s'est quand même produit il y a deux jours, une des vendeuses, esthéticienne de formation a ramené sa cire, l'a fait chauffée et s est offert une petite scéance d épilation comme ça l'air de rien, encore heureux que c'était pas le maillot...je vous laisse imaginer...
je suis donc une spectatrice privilégiée vu qu' il est difficile de ne pas entendre dans un lieu si exigu (je vous jure!)... petit à petit j'ai  ainsi pu avoir un bref aperçu de l'ambiance de travail,
c'est que moi aussi j'aurais bien aimé prendre des pauses toutes les 10 minutes, aller faire les boutiques pendant mes heures de boulot pour aller voir la lingerie en solde ou acheter des vêtements à mon enfant (mais moi j en ai pas je sais!), aller boire un verre à la terrasse d'en face parce que hop y a un rayon de soleil, m'offrir des testeurs gratos ou du maquillage à la pelle, et en ramener pour toute la famille,je vous jure je n exagère pas!
et puis bam, la semaine passée, l'orage s'est abattu sur Ici Manhatan/Kaboul, la gérante en personne a poussé la geulante du siècle: y'en a marre de vos histoires, vos mecs, vos gosses, vos pauses à ralonges, vos règles, marre! marre que la jeune maman s'entende plus avec son mari et qu elle en parle à tout le monde pendant ses heures de boulot, marre de celle qui prend tout le temps congé, marre que l autre qui souffre de troubles alimentaires ait bouffé deux gozettes et que pour ça elle se sent pas bien et prend congé le lendemain...
mince j étais abassourdie enfin de bonnes paroles!
travailler là c est un peu comme dans le film de François Ozon, je me demande qui va tuer qui...mais je ne vais pas me plaindre!
 
 
 
 
 
 








19:12 Écrit par Rom | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

morte de rire... de bons matin.. merci ROm, tes histoires et ta manière de raconter tout simplement.. j'adore! ;o)))
gros bisoussssssssssssssss

Écrit par : valou | 21/07/2004

Les commentaires sont fermés.